3 conseils pour préparer efficacement son dossier de vente immobilière !

L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement ! Tels sont les leitmotivs du choix d’un bien immobilier !

Au-delà du choix de l’emplacement idéal d’un bien immobilier, il convient de préparer un dossier complet de vente immobilière pour le remettre à l’acquéreur.

Voici les 3 conseils indispensables pour préparer le dossier de sa vente immobilière :

  1. Informer !
  2. Anticiper !
  3. Classer !
  • Informer !

L’acquisition d’un bien immobilier est un acte patrimonial important. Il faut absolument rassurer les acquéreurs potentiels en étant complément transparent avec eux.

Un petit soucis sera vite pardonné s’il est annoncé franchement alors qu’il rendra les acquéreurs circonspects et dubitatifs s’ils viennent à le découvrir par eux-mêmes.

La franchise et la transparence doivent intervenir dès les premiers échanges pour permettre de bâtir une relation de confiance propice à la régularisation d’une vente immobilière.

  • Anticiper !

La réunion de toutes les pièces obligatoires peut être longue et fastidieuse. Il faudra faire établir les diagnostics immobiliers obligatoires. Il faudra contacter le syndic de la copropriété. Il faudra récupérer la taxe foncière et la taxe d’habitation. Il faudra obtenir la copie de son titre de propriété et le cas échéant du règlement de copropriété…

Il convient de préparer le dossier en amont. Deux ou trois semaines de travail peuvent être nécessaires pour faire réaliser ou obtenir toutes les pièces nécessaires à la signature d’une promesse de vente.

  • Classer !

Un classement efficace du dossier de vente immobilière est indispensable pour s’assurer qu’il ne manque aucun élément et pour en faciliter l’analyse par les professionnels de l’immobilier et par l’acquéreur.

Il convient de prévoir plusieurs pochettes distinctes pour chaque pièce obligatoire à la signature d’une promesse de vente :

  1. Les Diagnostics immobiliers,
  2. Le Titre de propriété,
  3. Le Règlement de copropriété et modificatifs,
  4. L’Etat hypothécaire,
  5. Les Impôts et charges,
  6. Les Travaux réalisés,
  7. L’information sur l’Urbanisme.

En respectant ces 3 conseils vous mettrez toutes les chances de votre côté pour ne rater aucun acquéreur potentiel !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s